GASPILLAGE ET PRÉCARITÉ ALIMENTAIRE

Accroche
À la BABS, la lutte contre le gaspillage alimentaire est au service de la lutte contre la précarité alimentaire.
Corps

Gaspillage alimentaire

10 millions de tonnes sont gaspillées en France chaque année soit 155kg par personne

Le 13 mars 1948, Sœur Cécile Bigo écrivait «…Quelle est la personne de génie qui surgira et aura assez d’astuce pour mettre en place, avec d’autres, le procédé de récupération rapide et efficace des aliments avant qu’ils ne soient jetés dans nos poubelles…». 

Toujours inspirée par cette tribune, la BABS a pour mot d’ordre la lutte contre le gaspillage alimentaire. Chaque jour, elle donne une seconde vie à des denrées encore consommables, sauvées de la destruction et redistribuées à des personnes démunies.

Grâce à la BABS, au moins 700 tonnes de denrées alimentaires sont sauvées du gaspillage.

Précarité alimentaire

Paradoxalement le gaspillage alimentaire côtoie la précarité alimentaire. 

En France, au moins 3,5 millions de personnes n’ont pas accès à une alimentation sûre, diversifiée, de bonne qualité et en quantité suffisante.

L’insécurité alimentaire est souvent la conséquence d'accidents de la vie et les profils des personnes concernées sont variés. Mais ce n’est pas une fatalité. C’est pourquoi, pour la BABS et ses partenaires, l’aide alimentaire est aussi un levier d’accompagnement et un moyen de lutter contre l’isolement des personnes aidées.

En 2020, la BABS a soutenu environ 17 000 personnes avec 2 millions de repas distribués.

Image principale
Image principale
Image principale